Les métiers du droit

avocat

De l’avocat au greffier en passant par le juriste d’entreprise, le choix est vaste, c’est sûr ! Il faut compter au minimum cinq années d’études pour espérer faire carrière dans les métiers du droit.

carrières

Crédit photo : https://www.starofservice.com....

Exercer dans la fonction publique

La profession de juge possède de multiples facettes et s’exerce aussi bien dans le domaine civil que pénal.
Lors d’une enquête pénale, le juge d’instruction supervise le travail de la police. Il entend les suspects, les confronte aux témoins et décide des suites à donner à la procédure : non-lieu, mise en examen, renvoi devant la juridiction compétente…
Le procureur, avocat de son état, défend les intérêts du ministère public, c’est-à-dire de la société, lors d’un procès. Il peut être assisté d’un substitut.
Discret, le greffier n’en est pas moins indispensable. C’est un secrétaire chargé de consigner les décisions de justice sans lesquelles aucun jugement ne peut être valable.
Le juge d’application des peines intervient une fois le jugement rendu et veille au régime de détention du condamné ainsi qu’à ses remises de peine éventuelles.
Le juge aux affaires familiales s’interpose comme médiateur dans les conflits familiaux, lorsque les parents ne trouvent pas de terrain d’entente. C’est lui qui prononce les divorces et décide des pensions et des droits de visite aux enfants.
Quant au juge des enfants, son rôle consiste aussi bien à présider le tribunal apte à juger les mineurs qu’à les protéger des mauvais traitements.
N’oublions pas la police, auxiliaire armé de la justice, dont l’objectif premier est le maintien de l’ordre. Un DEUG de droit permet de présenter le concours de lieutenant. Pour devenir commissaire, une maîtrise est indispensable.
Les domaines d’action vont de la police judiciaire, chargée des affaires criminelles, aux renseignements généraux en passant par la direction de la surveillance du territoire ou la police de l’air et des frontières.

Travailler dans le privé ou à titre libéral

Attaché aux affaires familiales, le notaire est aussi bien le garant des contrats de mariages que l’arbitre des problèmes de succession. Il est aussi compétent dans les domaines de l’immobilier et du patrimoine. Il apporte son soutien aux entreprises et les conseille sur leur structure juridique. Le secret professionnel lui impose la plus grande discrétion sur les informations dont il est le détenteur exclusif.
En entreprise, les juristes guident les sociétés, petites et moyennes ou multinationales, dans le dédale du droit. La spécialisation et la maîtrise de plusieurs langues sont fortement conseillées pour occuper efficacement ces fonctions.
Attaché à une société, le juriste d’entreprise veille à ce que cette dernière n’enfreigne pas la loi. Il défend les intérêts de son employeur, règle litiges et contentieux et évalue les implications juridiques de chaque action menée.
Toujours au service des entreprises, le fiscaliste est indispensable. Ses compétences lui permettent de prévoir les répercussions qu’auront sur le plan fiscal les faits et gestes de son employeur (fusion, licenciement…) et de veiller à ce qu’il respecte ses obligations en matière d’impôts.
Nommé par la ou le garde des Sceaux, l’huissier est un peu l’oiseau noir de la justice. Il dresse des constats, prévient les personnes lorsqu’une action est engagée contre elles et veille à l’application des décisions de justice en usant d’armes comme la saisie ou l’expulsion.

Thèmes

"Je jure, comme avocat, d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité" Serment de l'avocat

Voir également

La Loi Scrivener

 

Activites-juridiques.com - Contact - Tous droits réservés